Historique

De 1542 à 1789…

Tous ceux qui sont charmés par le vallon et l’église abbatiale de Murbach, et ils se comptent chaque année par milliers, connaissent le Rimlishof, situé entre Buhl et le pont de St Barnabé.
On ne sait que peu de choses sur le Rimlishof. D’après la Chronique des Dominicains de Guebwiller, Pierre Rimely ou Rimlin possédait en 1542 la propriété (” auf dem Hoff hiener Murbach “) qui devait donner son nom au Rimlishof. Pierre Rimlin mourut en automne 1542.
Ses descendants rendirent la ferme à l’abbaye de Murbach, au printemps 1543. Or, à cette époque, Jean Rodolphe Stoër de Stoerenbourg était prince-abbé de Murbach (1542-1570). C’était un prélat énergique, qui appartenait à la famille noble des Stoër, vivant dans les vallées de la Thur et de Soultzmatt ainsi que dans la région de Blodelsheim.
Voici tout ce que nous savons de précis du Rimlishof, qui fut sans doute d’abord une ferme, passa ensuite aux mains de Murbach, pour appartenir à cette abbaye jusqu’en 1789.
L’Alsace du 11 et 12 novembre 1959

De 1933 à 1977…

Depuis 1933, la famille Blaser, d’origine Suisse, le possède… Louis Maechler a composé le blason de façon suivante : d’un côté on voit le lévrier, les armes de l’abbaye princière de Murbach, de l’autre, en blason partagé, une grappe de raisin symbolisant la richesse de la région, et une coupe de vin tenue par un moine. M. Maechler a voulu faire allusion à la dîme du vin. Les deux parties du blason sont dominées par les armes de Jean Rodolphe Stoër de Stoerenbourg prince-abbé de Murbach, la crosse et la mitre abbatiale, le tout entouré de lambrequins.
L’Alsace du 11 et 12 novembre 1959

Dans les années 60,après la famille Blaser, c’est l’association “Sainte Jeanne d’Arc” qui a racheté le Rimlishof pour le transformer en centre de vacances… puis, en 1977 le SIVOM de Guebwiller.

Depuis 1951, La ” Ligue pour la Lecture de la Bible “ (L.L.B.), association membre de la Fédération Protestante de France, organise des camps et colos pour enfants et adolescents à Guebwiller.
Le centre de Guebwiller (rue du Maréchal Foch) étant de plus en plus dégradé et non conforme aux nouvelles normes de sécurité, la Direction Départementale de Jeunesse et Sports tire la sonnette d’alarme en 1980.
Pourtant la clientèle est là : enfants – ados – familles – aînés… Il faut donc trouver de toute urgence une solution et chercher un nouveau site.
Durant le même temps, le SIVOM de Guebwiller souhaite vendre le centre de Buhl qu’il avait acquis en 1977.
C’est une aubaine pour la L.L.B. qui se porte acquéreur, et crée en juin 1981 l’association ” Les Amis du Rimlishof “ pour gérer le centre. C’est désormais au Rimlishof que ce tiendront une partie des activités de loisirs de la ” Ligue pour la Lecture de la Bible “.

Une solution pour le Rimlishof paraît être trouvée. On se souvient que la solution VVF avait été abandonnée lors de la dernière séance du SIVOM et que des propositions de vente à un organisme de loisirs voire à un restaurateur, avaient été envisagées. En définitive, et l’on s’en réjouira, car la dégradation tant de certains bâtiments que du matériel entreposé, est passablement avancée, il est décidé de céder le tout à l’association des amis du Rimlishof, émanation locale de la Ligue pour la Lecture de la Bible. Celle-ci a établi un projet de modernisation des bâtiments évalué à près de quatre millions de francs. L’association deviendra propriétaire du Rimlishof pour la somme de un million de francs, payable en un versement de 200.000 F à la signature, et en cinq annuités de 160.000 F. Il est précisé que la Ligue pour la Lecture de la Bible n’a rien à voir avec une secte et que le Rimlishof restera ouvert à tout le monde, sans distinction de religion ou de philosophie. Le SIVOM aura un représentant au sein du conseil d’administration de l’association.
L’Alsace du 15 Octobre 1981

NEWS



Newsletter

ChargementChargement