L’Homme qui te ressemble

L’Homme qui te ressemble
René PHILOMBE, écrivain camerounais

J’ai frappé à ta porte
J’ai frappé à ton coeur
Pour avoir bon lit
Pour avoir bon feu
Pourquoi me repousser ?
Ouvre-moi mon frère !

Pourquoi me demander
Si je suis d’Afrique
Si je suis d’Amérique
Si je suis d’Asie
Si je suis d’Europe ?
Ouvre-moi mon frère !

Pourquoi me demander
La longueur de mon nez
L’épaisseur de ma bouche
La couleur de ma peau
Et le nom de mes dieux ?
Ouvre-moi mon frère !

Je ne suis pas un noir
Je ne suis pas un rouge
Je ne suis pas un jaune
Je ne suis pas un blanc
Mais je ne suis qu’un homme.
Ouvre-moi mon frère !

Ouvre-moi ta porte
Ouvre-moi ton cœur
Car je suis un homme
L’homme de tous les temps
L’homme de tous les cieux
L’homme qui te ressemble !

Écrire un commentaire


*

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.


RECHERCHER

NEWS



Newsletter

ChargementChargement